Montants du PTZ plus

Montants du PTZ plus.

Quels sont les montants du PTZ plus ( prêt à taux zéro renforcé ) ?

– Le prêt à taux zéro actuel est octroyé avec un montant maximum de 20% du montant plafond de l’opération en fonction du type de logement ( neuf ou ancien) et de la zone d’habitation ( A, B1, B2 ou C).

– Les montants du PTZ plus accordés sont plus importants pour les bas revenus, les zones géographiques où le marché immobilier est le plus tendu, et pour les achats de logements neufs. Les performances énergétiques du logement sont également prises en compte pour les montants du PTZ plus.

– Les montants du PTZ plus accordés sont  nettement plus importants que ceux octroyés dans le cadre des dispositions antérieures ( entre 79 000 euros pour une personne célibataire et sans enfants dans la Drôme et 359 000 euros pour une famille de 3 enfants et plus à Paris ou dans le Var).

Les montants du PTZ plus en font  un des prêts les plus intéressants.

Avantages du PTZ plus

Avantages du PTZ plus.

Le PTZ plus ou prêt à taux zéro renforcé est le nouveau dispositif d’aide gouvernementale pour l’ accession à la propriété.

Qui peut bénéficier des avantages du PTZ plus ?

Nouveau prêt à taux 0

Un nouveau prêt à taux zéro (PTZ +) sera opérationnel le 1er janvier 2011.

Le PTZ + remplace l’ancien PTZ, Pass Foncier et crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt.

Les montants du PTZ+ seront plus adaptés aux différences des prix de l’ immobilier en France.

Le PTZ + tient aussi compte de la performance énergétique du bien immobilier.

Le PTZ + sera accordé sans conditions de ressources.

Le remplacement du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt par le PTZ + profitera vraisemblablement aux familles achetant en zone A.

Que finance le prêt à Taux zéro ?

Quelles opérations finance le prêt à taux 0, PTZ ?

Jusqu’au 31 décembre 2012, les établissements bancaires qui ont passé une convention avec l’État peuvent  proposer des prêts à taux zéro-PTZ- (remboursables sans intérêt) pour financer en partie :

•    la construction d’un logement
•    l’achat d’un logement neuf jamais occupé
•    l’achat d’un logement ancien (quelle que soit sa date de construction)
•    l’achat ou l’aménagement d’un local professionnel transformé en logement
•    l’achat d’un logement qui  l’objet d’un contrat de location-accession

Pour + d’infos sur le Prêt à Taux Zéro: PTZ, voir  Caractéristiques du prêt à taux zéro

Fin du crédit d’ impôts pour les intérêts d’ achat de résidence principale

Le crédit d’impôt pour acquérir son logement est annulé.

Apartir de 2011, les intérêts d’un emprunt destiné à l’achat d’une résidence principale ne pourront plus être partiellement défalqués des impôts sur le revenu.

Pour compenser la suppression de cette aide emblématique de la loi TEPA, une  refonte de l’actuel prêt à taux zéro (PTZ) est annoncée.

Le PTZ sera dorénavant octroyé « sans condition de ressource » et quel que soit l’endroit où se trouve le logement acquis.

Le PTZ (prêt à taux zéro) restera réservé aux primo-accédants, ce qui n’est pas le cas avec la formule actuelle du crédit d’impôt.

Selon le gouvernement, le prêt à taux zéro et le crédit d’impôt représentent aujourd’hui un coût de 2,8 milliards d’euros, dont 1,6 milliard pour le seul crédit d’impôt.

« Le nouveau dispositif coûtera 2,6 milliards par an en régime de croisière » estime Christine Lagarde.