Bien choisir son syndic en 2014 pour éviter les abus

Quel type de syndic choisir? Un professionnel ou bénévole? Avec l’explosion des services en ligne, de nombreux syndic sont présents sur le web. Est-ce une bonne option? Comment bien choisir son syndic?

Le bouche à oreille reste le meilleur moyen de trouver un syndic de qualité. On peut se renseigner sur la personnalité de la personne, la manière dont elle gère ses comptes, sur la quantité d’immeubles qu’elle a en charge, sur ses expériences en tant que syndic, sans oublier sa situation financière.

bien choisir son syndicDe nos jours, la majorité des syndic sont des professionnels, néanmoins il ne faut pas pour autant négliger les petits car ils peuvent vous faire faire des économies. C’est le cas de plus en plus de copropriétés qui se décident à faire confiance aux syndics bénévoles qui reste, selon l’Urnac, une minorité par rapport aux professionnels (90% de professionnels pour 10% de bénévoles). Ces économies se font sur des forfaits de gestion courante, soit entre 3000 et 5000 euros, sans compter les honoraires spéciaux. Toutefois il faudra prévoir de rembourser les frais liés au téléphone, courriers, assurances… Cependant elles restent moindre face aux frais d’assistance de professionnels. Cette option n’est envisageable que par des petites copropriétés.

Un nouveau type de syndic en ligne

Un nouveau choix est disponible, il s’agit du syndic en ligne comme Syndic One, par exemple. Celui-ci peut aussi vous faire économiser sur vos factures, puisque ses honoraires démarrent à 100 euros par an et par lot. Toutefois ce type de syndic nécessite un investissement complet du copropriétaire: en effet le syndic en ligne comme son nom l’indique est uniquement en ligne, c’est-à-dire que lors des différents travaux qui peuvent intervenir dans l’immeuble, le copropriétaire doit être présent pour réceptionner les prestataires et indiquer au syndic l’avancement des travaux sans quoi il est impossible aux professionnels d’effectuer les travaux.

Les différents syndics ont tous des avantages et inconvénients, aux copropriétaires de se mettre d’accords sur les emplois du temps, les implications de tous ainsi que les envies unanimes. Sachez également qu’un gain d’économie n’est pas toujours gage de qualité.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.