Les conditions d’octroi d’un crédit immobilier

La taux de crédit immobilier ont atteint un seuil historiquement bas depuis le début 2014, et tout le monde ou presque peut en profiter.Il est possible d’avoir tout type de taux selon la clientèle, avec des produits spécifiques à chaque clients comme par exemple le prêt à l’accession sociale pour les primo-accédants. Celui-ci permet entre autre de payer les frais annexes, frais de notaire qui on vu leur prix grimper en 2014. Avec ce prêt, les acheteurs peuvent bénéficier de taux de crédit très bas même en ayant peu d’apport numéraire.

conditions d'octroi de crédit immobilierBeaucoup de personnes pensent que les indemnités chômage ou encore les diverses allocations permettent d’accéder au crédit immobilier. Les banques ne considèrent pas ça comme des revenus. Il existe néanmoins une exception avec les APL qui sont directement versées à la banque si cela concerne un prêt à l’accession sociale. En revanche, la possibilité d’arrêt des APL peut intervenir du jour au lendemain, auquel cas les mensualité due par l’emprunteur s’alourdiraient.

Des conditions d’octroi plus dures?

Chaque banque a ses propres conditions d’octroi de crédit immobilier. C’est pourquoi il est possible que d’une banque à l’autre un client soit refusé. Les conditions d’octroi ont été quelques peu modifiées et sont de plus en plus restrictives depuis 2008. Depuis la crise bancaire mondiale de 2007, les banques s’intéressent plus à l’évaluation des risques que peut présenter l’octroi d’un crédit à un client X. C’est pourquoi les relevés de compte bancaire sont étudiés à la loupe afin de connaitre le profil de l’emprunteur, à savoir si il dépense ou si il économise.

Ces conditions d’octroi sont accueillit de 2 manières différentes: il y a les économes qui n’ont rien à craindre de ces conditions et ceux ayant connu le découvert bancaire qui doivent batailler pour prouver à la banque que cela était exceptionnel et qu’ils ont la capacité à épargner et ainsi avoir une situation bancaire stable. Ce n’est pas forcement un mal car cela demande une bonne gestion de ses comptes durant la période d’emprunt qui avoisine la plupart du temps les 20 années.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.