La fin des APL pour les étudiants non boursiers

Les aides personnalisées au logement (APL) vont-elles être supprimées pour les étudiants non-boursiers?

Afin de faire des économies, le gouvernement cherche à supprimer les allocations familiales ou encore les APL.

D’ailleurs une hypothèse avait été émise sur la suppression des aides personnalisées au logement pour les étudiants ne bénéficiant pas de la bourse. Cette hypothèse pourrait permettre de dégager pas moins de 800 millions d’euros, qui est bien insuffisant face au 50 milliards qui permettrait la réduction du déficit budgétaire.

L’hypothèse de la fin des APL balayée

Une suppression des APL n’est pas à l’ordre du jour selon Geneviève Fioraso, la secrétaire d’État à l’enseignement supérieur, qui explique qu’il n’est pas envisageable de toucher à la qualité de vie d’un étudiant, puisque cela conditionne la réussite de ses études.

En effet, ce week-end plusieurs associations et organisations étudiantes se sont inquiétées de ces rumeurs notamment l’Union Nationale des Étudiants de France (UNEF), qui estime que cette suppression d’aide serait historique et concernerait plus de 70 % d’étudiant Français qui se verraient privés de la seule aide à laquelle ils ont droit, ce qui a fait réagir le gouvernement dès lundi avec notamment la nouvelle ministre de la jeunesse et du sport, Najat Vallaud-Belkacem, qui a immédiatement réagit sur Twitter en écartant les « ont-dit » sur la fin des APL pour les étudiants non boursiers, qui serait selon elle une régression et un précarisation des étudiants.suppression apl non boursier

Le pétard mouillé

Cette rumeur écartée était restée flou et entretenue par Michel Sapin, le ministre des finances qui n’avait pas démenti cette rumeur puisqu’à la question de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 « Parmi les mesures envisagées, il y a la suppression des APL pour les étudiants non boursiers. Vous confirmez? il a répondu « Tout sera précisément annoncé, et je ne suis pas là pour lancer des pétards qui ensuite deviennent mouillés »

Que les étudiants se rassurent, puisque pas l’ombre d’une mesure pour la suppression d’aides personnalisées au logement pour les étudiants non boursiers puisqu’ils sont l’avenir de se pays et aussi la relance budgétaire de la France.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.