Les solutions pour avoir les meilleurs taux de crédit immobilier

Voici les solutions pour avoir les meilleurs taux de crédit immobilier, pour profiter de son logement.

En ce début 2014 les taux d’intérêt sont de plus en plus attractifs, et prévoient même d’être en hausse au second semestre 2014 mais comment réduire ses coûts de crédit immobilier. Voici les solutions pour avoir les meilleur taux de crédit immobilier:

L’apport personnel

Vérifiez toutes les économies dont vous pouvez disposez pour un apport personnel (épargnes, livret A…). C’est le bon moment pour tout rassembler. De nos jours un apport d’au moins 10% semble raisonnable et indispensable. N’oubliez pas aussi que les prêts à taux zéro et l’épargne logement sont considérés comme des apports personnel, comptez les donc dans votre mise au point.

taux prêts immobiliersSa capacité de remboursement

Calculer les mensualités maximales que vous pourriez verser par mois afin de bien estimer votre capacité de remboursement. Le ratio est d’en général 1/3 du revenus de l’emprunteur, néanmoins estimez plutôt vos conditions de vies après le versement de la mensualité (« que me reste-t-il dans le portefeuille pour ce mois ci et pour X personne si vous êtes une famille? »).

Choisir son taux

Choisir un crédit à taux fixe, c’est s’assurer de ne pas avoir de surprise. Alors oui vous allez payer un peu plus cher, mais vous serez à l’abri de tout problème qui pourrait arriver avec un taux variable. Vous pourrez connaitre avec précision, vos mensualités, la somme due à la fin de l’emprunt… tous les montants liés au logement.
Choisir un crédit à taux variable dont le taux peut augmenter mais aussi baisser en fonction de l’indice de référence fixé, l’Euribor, c’est prendre des risques. Une sécurité est mise en place qui tourne autour de 2% au-dessus ou en dessous du taux fixé au départ, on parle ici de taux variable « capé ». Le fait que vous preniez des risques, la banque propose légitiment des taux plus bas et attractifs et ne demande pas d’indemnité de remboursement anticipé. L’état du marché montre qu’il est préférable d’utiliser le taux variable sur courte durée (2-3 ans).
Le taux mixte est réservé au personne ayant le projet de ne pas s’attarder dans ce bien et pensant à la revente future puisque vous bénéficierez d’un taux fixe sur les 10 premières années du prêt.

Les mini prêts

Si vous achetez une résidence principale neuve et que au cours des 2 dernières années vous n’avez pas été propriétaire, pensez au prêt à taux zéro +. Certaines collectivités locales proposent des aides intéressantes.

La concurrence

Ne vous contentez pas d’un seul établissement de crédit, c’est une erreur car vous passerez sans doute à coté de meilleures offres puisque il y a des banques plus préparées pour les crédits. Votre banquier vous fera les yeux doux soyez donc ferme, surtout si votre dossier est solide, afin de d’obtenir les meilleures taux d’intérêt.

Les autres frais

Réclamez le taux effectif global (TEG), qui vous donnera le coût réel du crédit. Les frais de dossier (1% du capital empruntés avec un plafond de 1000 euros) sont négociables.

Les frais de garantie

Les banques exigent des garanties financières contre les éventuelles impayés. Avec une hypothèque ou un PDD, servent à garantir à la banque qu’en cas d’impayé vil y a une garantie grâce au bien. Elles sont signés devant le notaire à la hauteur de 0.6 % pour PDD ou 1.5 % pour hypothèque.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.