Alléger ses charges de copropriété n’est pas si compliqué

Ces dernières années, les charges de copropriété se sont envolées avec un augmentation de 15 % en 3 ans. Le propriétaire doit donc s’impliquer dans la gestion de l’immeuble afin de faire baisser les postes les plus chers et les tarifs abusifs.

Les bailleurs se désintéressent trop souvent de la gestion de leur immeuble car la rentabilité se retrouve limité puisque les charges sont élevées.

La surveillance des dépenses liées à l’eau et au chauffage

La hausse annoncée des prix de l’eau et du chauffage, et la multiplication des travaux copropriété pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments, la maitrise des coûts d’énergie sont au centre des discussions entre copropriétaires. En copropriété le premier poste de dépense est, selon l‘Unarc (Association des responsables de copropriétés), l’eau et le chauffage, qui est également celui qui à le plus augmenté en 2012 (+ 11.5%). L’investissement dans de nouvelles chaudières, pour les immeubles ancien au chauffage collectif, ferait économiser entre 30% et 35% d’énergie d’une part et d’autre part, permettrait une primes de certifications d’économies d’énergie ou, pour les ménages modestes, de toucher des aides de l’Anah. Avant d’entreprendre des tels investissements, il est possible de commencer par une baisse de quelques degrés dans les appartements ce qui réaliserait une économie de 7% au sein de la copropriété.
L’eau froide représente plus de 9% des dépenses de copropriété, il serait judicieux d’installer des compteurs individuels et de réaliser régulièrement des relevés pour prévenir la fuite d’eau.

La renégociation des contrats de copropriété

Les tarifs de contrats d’entretiens (ascenseurs, chauffage…) subissent des majorations annuelles très significatives. Si bien que ces majorations deviennent plus chère qu’un nouveau contrat. Il est donc important de renégocier régulièrement son contrat (tous les 3-4 ans) par le biais d’appels d’offres.  Il faut être vigilant sur les contrats des gardiens d’immeubles (vérifier qu’il exécutent l’ensemble des tâches qui lui sont attribuées, car il se peut qu’il confie certaines tâches à des prestataires extérieurs). Ces pourquoi pour les petites copropriétés il est envisageable de se séparer du personnel qui coûte, selon l’Unarc, 8.40 euros par mètre carré et par an. Néanmoins pour les grosses copropriétés cette solution n’est pas d’actualité et semble difficile. Le problème est que le concierge apporte un capital sécurité puisqu’il est omniprésent et visible dans l’immeuble, et qu’il peut s’occuper de différentes petites tâches. Mais énormément de suppression de ce poste font que l’heure actuelle l’avenir des gardiens s’assombrit petit à petit.graphique comment alléger ses charges de copropriété

Source: Les Échos

Alléger ses charges de copropriété n’est donc pas impossible, mais il faut y consacrer un minimum de temps afin de réduire sensiblement ses dépenses. Réaliser des petites dépenses d’entretien quotidiens permet d’éviter des grosses dépenses d’un coup. Payer 500 euros ou 700 euros tous les 2 ans pour un entretien valent mieux que 18 000 euros après un sinistre que l’on pouvait prévenir.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.